Qu’est-ce que le bitcoin ?

On entend souvent parler de bitcoin, mais beaucoup ignorent de quoi il s’agit réellement. Cette crypto-monnaie suscite en effet bien des interrogations : est-ce réellement une monnaie ? Comment fonctionne-t-elle exactement ? Comment la miner ? Investir dans le bitcoin comporte-t-il des risques ? Voici quelques éclaircissements sur le sujet.

Quelle est la définition du bitcoin ?

Le bitcoin est une crypto-monnaie qui use de la cryptographie pour sécuriser et archiver toutes les transactions. La base de données en ligne qui stocke et gère ces transactions est appelée blockchain. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du bitcoin, visitez https://www.myyri.com ! Des experts décryptent pour vous l’usage et le potentiel de cette crypto-monnaie et des masternodes.

Le mot bitcoin peut être raccourci en BTC. Il s’échange avec les devises classiques, par exemple il est possible de trader le bitcoin face au dollar américain ; il devient alors BTCUSD.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Le bitcoin permet d’effectuer des paiements d’une entité à une autre de manière sécurisée, économique et pratique. Les paiements en bitcoin ne nécessitent ni l’intervention d’une banque ni l’usage d’un processeur central de paiement : les transactions se font directement entre chaque portefeuille numérique (wallet) des usagers, et les vérifications se passent au niveau de la blockchain. Tout est sécurisé, car les transactions sont cryptées et signées numériquement grâce à des clés privées uniques, ce qui évite les fraudes.

Que faut-il savoir sur la technologie blockchain ?

Une blockchain représente un registre public décentralisé dans lequel des transactions (bitcoin par exemple) sont exécutées. Une unité de base de données est constituée d’un nombre défini de transactions, et cette unité constitue un bloc. Il a pour rôle de regrouper les informations sur le bloc précédent, et ainsi de suite : de cette manière, les paiements sont entièrement transparents.

Cette infrastructure propre au bitcoin a complètement révolutionné le stockage de données financières par sa transparence et sa sécurisation : il faut savoir que les transactions vérifiées collectivement ne peuvent faire l’objet de modifications ni de suppression. Les transactions sont ainsi définitives et incontestables.

Qu’est-ce que le bitcoin mining ?

Lorsqu’un nouveau bloc est créé dans la blockchain, son créateur est rémunéré avec 12,5 bitcoins. Cette somme représente une récompense pour le processus appelé minage ou mining. En effet : le créateur du bloc a dû dépenser de l’électricité et du calcul pour lancer son bloc et ensuite maintenir sa connexion au réseau bitcoin.

Le bitcoin mining concerne de nombreuses entités et personnes du monde entier, c’est ce qui crée la valeur de base du bitcoin. Le système engendre systématiquement de nouveaux bitcoins et la vitesse du processus se régule de manière automatique. Il n’existe donc aucun moyen de frauder.

Qui est à l’origine du bitcoin ?

L’invention du bitcoin a été annoncée par Satoshi Nakamoto, un vendredi 31 octobre de l’année 2008. Il est fort probable qu’il en soit à l’origine. Cette annonce s’est faite dans une diffusion de cryptographie au sein d’un document de recherche appelé « Bitcoin : un système de paiement électronique d’égal à égal. » Toutefois, il est aussi fort probable que ce nom soit un pseudo utilisé par un inconnu ou une association de plusieurs personnes à l’origine du bitcoin. Ce n’est qu’en 2016 qu’un entrepreneur australien du nom de Craig Wright s’est déclaré comme étant « M. Bitcoin », toutefois, l’identité du véritable inventeur de ce concept reste une énigme jusqu’ici.

Où peut-on effectuer des paiements en bitcoin ?

Aujourd’hui, de nombreuses transactions peuvent s’effectuer en bitcoin. Depuis 2015, le nombre de commerces qui acceptent le bitcoin comme moyen de paiement a augmenté de manière conséquente. Il s’agit pour la plupart de sites de vente en ligne, mais des boutiques physiques acceptent aussi le BTC comme devise de paiement. Il est désormais possible de faire ses courses, de voyager, de faire des dons, ou même de faire des investissements en utilisant le bitcoin.

Un code QR est souvent fourni après un paiement en bitcoin, il représente une adresse bitcoin ainsi que le montant de l’achat. Les codes QR sont d’une grande praticité : grâce à une application de portefeuille bitcoin, il n’y a qu’à numériser le code QR à l’aide d’un smartphone pour atteindre l’adresse bitcoin du destinataire ainsi que le montant de l’achat effectué. Dès que la transaction est envoyée, le paiement est terminé.

Qu’en est-il de la traçabilité des transactions bitcoins ?

Le processus bitcoin est totalement transparent. Toutes les transactions effectuées sont à la vue de tous et donc traçables depuis le réseau bitcoin, là où elles sont toutes stockées. Les adresses bitcoin constituent la seule information privée, attribuées à partir des portefeuilles de chaque utilisateur qui d’ailleurs, doit révéler son identité. Ainsi, même les adresses ne peuvent pas rester entièrement anonymes. Aussi, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de se connecter aux adresses IP de l’utilisateur via le réseau bitcoin.

Quels pays reconnaissent le bitcoin en tant que monnaie ?

Le statut juridique du bitcoin n’est pas le même dans tous les pays du monde. Il faut préciser qu’il est reconnu en tant que monnaie dans de nombreux pays et que la liste augmente d’année en année. Il faut aussi savoir que le bitcoin ne dépend d’aucune banque centrale, contrairement aux monnaies courantes. Le système bitcoin ne dispose pas non plus d’administrateur unique ni de point central, cette monnaie numérique étant entièrement décentralisée : la valeur fondamentale du bitcoin est définie selon le bitcoin mining et dépend en grande partie des tarifs de l’électricité et du matériel informatique. Aujourd’hui, le bitcoin est accepté un peu partout à travers le monde comme moyen de paiement reconnu pour l’achat de biens et de services en tous genres.

Le bitcoin est-il légal ?

Les règles qui encadrent le bitcoin varient selon les pays. Le Japon par exemple reconnaît légalement le bitcoin comme étant de l’argent tandis que dans d’autres pays, malgré l’usage de cette monnaie numérique, aucune législation spécifique n’a encore été mise en place. Toutefois, il est à prévoir dans quelques années que des règles internationales entreront en vigueur avec l’expansion de ce type de crypto-monnaies.

Comment trader le Bitcoin ?

Il est tout à fait possible de trader le bitcoin. Seulement, il faut considérer le fait qu’il s’agit d’un actif très volatil. En d’autres termes, le bitcoin varie de manière incessante avec des amplitudes de plus de 10% qui surviennent souvent. Cela rend donc l’investissement et le trading de bitcoin assez risqué sans l’accompagnement d’un expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *